Ravachol

Sales Gosses
Création 2019 Production déléguée En tournée

Spectacle à l’atmosphère brute, Ravachol est un mélange joyeux d’humour potache et de sérieuse insolence. Quatre acteur, quinze personnes et une course-poursuite qui trace un lien entre la France post-révolution et l’Europe d’aujourd’hui.Le jeune auteur belge Axel Cornil signe l’écriture et la mise en scène d’un spectacle aux allures de polar américain qui questionne la radicalisation politique, le besoin d’amour et d’insurrection.

Une bande d’amis. Quelques bières. Des conversations animées. Dehors, il n’y a plus de travail ; le chômage est partout. La crise fait les titres des journaux. Dans la rue, la police fait régner l’ordre. La jeunesse est ballottée entre cynisme, désespoir et radicalisation. Du chômage au banditisme, en passant par l’anarchisme et le terrorisme, on découvre le parcours chaotique d’un homme en proie à l’injustice de l’ordre et la violence de la misère : Ravachol.

Prix SACD 2019 au Festival Impatience!

« Quatre comédiens de feu s’approprient en transformation-minute quatorze rôles, sur un plateau sans coulisses, avec trois fois rien, dont une table qui prend toutes les positions imaginables. Dans un plaisir fou du jeu, ils ont la rage au ventre et au verbe, trivial et poétique, politique et social. Ils jouent, cognent, chantent l’histoire de Ravachol, ce bandit anarchiste du XIXe, qui en découd avec la misère, ici et maintenant. C’est signé et mis en scène par Axel Cornil : une formidable découverte dans le sillage d’un Koltès ! »
Michèle Friche @ LE SOIR – 18.02.2019

“Puissance des actrices, des acteurs. Ceux de Ravachol ont magnifié la brutalité de la pièce du jeune Belge Axel Cornil. Inspiré par « le Rocambole de l’anarchisme » français, François Ravachol (guillotiné en 1892, à 32 ans), auteur de nombreux crimes et attentats politiques, l’efficace dramaturge le transplante dans la Belgique désindustrialisée et appauvrie d’aujourd’hui. La révolte de son héros n’en saigne que plus fort. Dans son décor qui se casse et se reconstruit en permanence, le spectacle épate ; comme porté, nourri depuis longtemps par ses acteurs éblouissants. Ravachol a obtenu le Prix SACD. ”

Fabienne Pascaud @ TELERAMA – 19.12.2019