Home – Théâtre des Doms – Avignon – Du 5 au 27 juillet 2020

Aujourd’hui, Home, morceaux de nature en ruine de Magrit Coulon est en jour de montage au Théâtre des Doms.

Nous vous donnons rendez-vous du 5 au 27 juillet à 10H dans ce magnifique théâtre. Nous attendions ce moment depuis un an. Et nous sommes ravi.e.s, et nous avons hâte, et nous sommes prêt.e.s.

Vous pouvez suivre les aventures avignonnaises de l’équipe sur les réseaux sociaux.

Direction le site des Doms pour vos réservations et nous retrouver (enfin) !

EXTREME/MALECANE de Paola Pisciottano – répétitions et réjouissances

Grosse semaine pour EXTREME/MALECANE !

Depuis lundi, l’équipe se retrouve au plateau pour le début des répétitions à l’Ancre. Et ce mercredi, nous sommes d’autant plus heureux d’apprendre que le spectacle a été sélectionné au Focus Jeune Théâtre Européen qui aura lieu en octobre 2021.

En attendant, rendez-vous pour la création au Festival Emulation à Liège du 27 au 30 avril 2021.

 

Dernière récolte d’Axel Cornil sur Auvio

Cela fait maintenant quelques semaines que les répétitions de Dernière récolte sont terminées. Mais avant de remballer la scénographie et les costumes, nous avons eu l’occasion de filmer le spectacle sur Mars. Bien que le théâtre filmé ne pourra jamais remplacer l’expérience partagée et en attendant  – impatiemment – de se retrouver, la captation est disponible sur Auvio.

 

 

Dernière récolte sur Mars – malgré tout

Après plusieurs mois de travail, toute l’équipe est sur la dernière ligne droite. Nous sommes sur Mars et au plateau, nous avons eu un semblant de monde sans gel hydro-alcoolique. On a hâte de livrer Dernière récolte au public mais nous n’échappons pas à la réalité ; nous ne pourrons partager la nouvelle création d’Axel Cornil que dans un an.

 

Alors, rendez-vous sur Mars et au Rideau en 2022. 

Photo : Gil Barez

 

HOME de Magrit Coulon – Impatiences ces 9 et 10 janvier

Nous sommes repartis sur les routes.

« Home » de Magrit Coulon est à Paris. Et si le Festival Impatiences n’a pas pu ouvrir ses portes au public en raison de la crise sanitaire, les représentations ont bien lieu au Théâtre de Chelles devant les professionnels et le jury du festival. Retrouver le plateau, les routes de tournée, remettre les corps en scène, faire advenir le temps et l’espace de la fiction en « vrai », sans écran, sans caméra, ouvrir les portes d’un théâtre. Malgré tout.

Cette jeune création, créée tout juste avant le premier confinement, fête aujourd’hui sa première tournée. Et si nous ne pouvons pas lever vraiment notre verre au bar du théâtre une fois le rideau baissé, néanmoins, on se le dit et on se l’imagine : Champagne !

Pour la suite, nous croisons les doigts et espérons retrouver les spectateurs en mars 2021 à la Maison de la Culture de Tournai, notre coproducteur.

 

Début des répétitions pour Dernière récolte

Montage de la scénographie, essayages des costumes et filages… Depuis deux semaines, les répétitions de Dernière Récolte d’Axel Cornil ont commencé. Grande joie pour toute l’équipe de se remettre au travail ! Rendez-vous sur M.A.R.S pour la création en février 2021.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Une ferme dans le Hainaut. Un père wallon, une mère flamande. Dans la baraque, ça gueulait sévère dans une langue, puis dans l’autre. Dans cette ambiance entre culture de céréales et élevage de bétail, deux gamins grandissent. Yann revient après plusieurs années ; Pierre, lui, est resté. La mère est morte et le père – malade – s’accroche à la vie. Le ferme survit grâce à la seule force de Piet, lui qui n’est jamais parti. Mais pour combien de temps ? Que faire quand on a rompu les amarres et que la vie nous amène à revenir là où on ne voudrait plus mettre les pieds ? Qu’a-t-on le droit de dire et que doit-on taire quand on est celui qui a fui ? Quel mot mettre sur la disparition des paysages de notre jeunesse ? Dernière récolte est un western social sur ce que font les pères, ce qui fait les fils et du désert qui existe entre eux. Le tout sur fond de blues made in Belgium, de campagnes wallonnes aux relents de houblon et de sauce andalouse.

 

HOME de Magrit Coulon : PRIX MAETERLINCK DE LA DECOUVERTE 2020 !

On est heureux ce mardi. Les prix Maeterlinck de la Critique, s’ils n’ont pas pu faire de cérémonie, nous ont apporté de belles nouvelles!

Magrit Coulon et son spectacle HOME, morceaux de nature en ruine s’est vu décerné le prix de la Meilleure Découverte.

Créé juste avant le confinement durant le festival FACTORY à Liège, le spectacle prend aujourd’hui un nouvel écho. Retour sur cette création et ce qui adviendra de sa suite avec la lecture du bel article de Marie Baudet, un portrait sensible et poétique : ici

 

Le Temps suspendu – Bel été.

Ces derniers mois à MoDul, comme tous les travailleurs de la culture européenne, on a fait des châteaux de sable qui se sont écroulés les uns après les autres : annulations, reports, répétitions en suspens, création en suspens, plannings en suspens. On a fait des plans B, C, D, Z… et on les a changé encore et encore. C’est de l’acharnement avec un brin de découragement parfois, de la frustration aussi, mais de la hargne à trouver des solutions pour que les recherches des artistes se poursuivent, les créations adviennent, les rencontres avec les publics se rêvent encore. On ne perd pas notre goût de construire des châteaux, ni celui de patauger dans la gadoue. Mais il est l’heure d’un vrai temps suspendu, de ceux que l’on choisit, et d’aller faire un tour sur d’autres plages.

On se retrouve en septembre pour reprendre les recherches, répétitions, spectacles, pour reprendre les pâtés de sable. Avec joie. Et obstination.

Toute l’équipe de MoDul vous souhaite un bel été.

HOME de Magrit Coulon est sélectionné à Impatience 2020

Une bonne nouvelle dans le désert : après Ravachol d’Axel Cornil l’an passé, c’est le spectacle de Magrit Coulon, HOME, qui est sélectionné au Festival Impatience 2020 ! Vous pourrez donc découvrir ce travail magnifique en décembre à Paris au CENTQUATRE. La programmation : Sélection officielle Impatience 2020

Bel été !