Fusion

En tournée

Fusion interroge le rapport de la marge au centre, rend hommage aux quartiers, aux extra-muros, à la créativité des banlieues, de l’underground, de la culture hip-hop comme éternelle outsider flamboyante.

Fusion, c’est un hommage puissant aux victimes des violences policières. Une création dense, gracieuse, urgente. Une complicité entre deux femmes – Joëlle Sambi et Hendrickx Ntela – qui transcendent leurs « Arts », le Slam et le Krump, pour créer un langage scénique commun. Entre la lucidité tapie dans les mots de Joëlle, qui livre un texte d’une poésie engagée et enragée sur les violences sociales et policières, et la puissance du Krump d’Hendrickx, dont chaque mouvement
vient traduire les vers, on assiste à un véritable festival d’émotions.

Une poésie exprimée par deux corps différents, deux générations différentes, deux arts différents. Leur rencontre a lieu sur scène, lors d’un hommage rendu à Semira Adamu en 2018, 20 ans après son assassinat par la police belge. L’envie de collaborer ensemble naît tout de suite, comme une évidence. Il y a quelque chose de commun à ces deux artistes, une force intérieure, une puissance dans la voix qu’elle soit slamée pour l’une ou krumpée pour l’autre. On sent aussi un désir de transmission aux générations futures, de mise en lumière de celles et ceux mis de côté par notre société.

« Et sous nos pompes se tient le monde.

Sous nos pompes, pas les théâtres, pas les planches, pas les plateaux, pas les parquets, pas les paillettes, non, mais la bande. Bande passante, pirate : transistors et nouveaux phones. La bande comme le fil, la mèche, le feu, le crew au bas des immeubles, au coin des rues, sur les places posh aux bâtisses blanches. La bande des centres cul’, de la gare son carrelage, ses cercles, ses battle en cascade, la bande MJC, contrats d’quartier. La bande comme le trottoir, le béton, l’asphalte, la rue, l’exclu, la marge. »

Prochaines dates

14.04.2023
Espace Magh Bruxelles (Belgique)

Ces spectacles vous intéresseront…