Julia Huet Alberola

BATIMENT5

Julia Huet Alberola est née à Marseille dans les années 80. Elle grandit dans la cité sensible du Charrel jusqu’à ses dix sept ans. Diplômée en 2009 du Conservatoire Régional de Marseille en Interprétation Dramatique, elle poursuit sa formation de comédienne chez Firenza Guidi, Andréas Voutsinas, Pippo Delbono, Stanislas Nordey. En 2009, elle joue dans “Et la nuit Chante” de J.Fosse mis en scène par Pilar Antony au Théâtre de la Minoterie (Marseille) et dans “Love Me or Kill me” d’après S. Kane mis en scène par J.P Raffaelli au Teatro Stabille di Genovo (Italie).

En 2010, elle rentre à l’Insas et s’installe à Bruxelles. Elle y reçoit l’enseignement de Dominique Grosjean, Jean Marie Piemme, Virginie Thirion, Stéphane Olivier… Elle est stagiaire à la mise en scène d’Armel Roussel. En 2014, elle sort de l’école diplômée du Master Réalisation Théâtre avec la grande distinction. La même année, elle reçoit le Prix Marie-Paule Delvaux Godenne pour son travail de fin d’étude : la mise en scène des parties 1 et 2 d’”ADN” de Dennis Kelly. Dès 2015, Julia Huet Alberola travaille pour Anne Cécile Vandalem dans “Que-Puis-Je Faire-Pour-Vous ?” en tant que collaboratrice artistique et performeuse (Mons, 2015). Puis, elle sera successivement collaboratrice artistique et dramaturgique de Salvatore Calcagno (Io sonno Rocco), Emilie Flamant (A table) et Ludovic Drouet (Trilogie de Rome) , Mercedes Dassy et Tom Adjibi (Twyxx). En 2016, elle met en espace “Sauvez Bâtard” de Thymios Fountas puis Wilfred et “Manfred” de Jérôme Michez dans le cadre du festival OUTSAS. Depuis ses débuts dans la mise en scène et l’écriture, la figure de l’adolescence est au centre de sa recherche ainsi que la question du genre au sein de ses distributions. Spécifiquement, elle s’interroge sur la représentation de la jeune fille.

En 2017, elle écrit SOUTERRAINES, d’après “VIOLET” de Jon Fosse et en fabrique une fiction qui retrace le parcours de cinq jeunes filles pensionnaires d’un internat Sport Etudes ayant décidé de fonder un groupe de Musique. Une première étape de travail est présentée à FACTORY en 2018 sur Liège puis le travail est poursuivi à Mons en 2019 lors du Festival JEUNE POUCE en collaboration avec MoDul dans le cadre du programme Coup de pouce.

En 2019, elle s’interroge sur la spéculation, l’hypothèse et les fantômes et commence des résidences d’écriture sur un nouveau spectacle.