Sara Selma Dolorès

Cie Thank you for Coming

Née en 1981 à Genève, Sara Selma Dolorès fait ses premiers pas sur la piste du cirque dirigé par son oncle et sa tante où elle sautera du fil au trapèze jusqu’à ses 18 ans. Les adducteurs en compote, elle se tourne vers l’Ecole de Théâtre Serge Martin et sa pédagogie de l’acteur-créateur dont elle sort diplômée en 2007.

Bruxelloise depuis 2011, alors qu’elle s’émeut de voir des putains en vitrine pour la première fois, un texte surgit, une chansonnette intitulée “l’amour c’est du gras“. Elle invente une mélodie et accompagne son chant du rythme de deux couteaux de boucher. Sara chante n’importe où, dans des squats et des scènes ouvertes jusqu’à ce qu’elle fasse la rencontre d’Anne-Fleur Inizan, une chanteuse lyrique atypique sortie de la Chapelle Musicale Reine Élisabeth, qui deviendra sa partenaire. Le duo musical et féminin “Boudin & Chansons“ se donne pour seule contrainte de pouvoir jouer n’importe où et n’importe quand. Un spectacle sous forme de règlement de compte avec les hommes, avec les femmes, avec les mères, avec le féminisme.

250 dates plus tard, en 2015, surgissent LES OGRES, un conte immoral pour un monde immoral. À nouveau, la métaphore du ventre, des appétits insatiables, mais exprimés dans un souci de changement de forme, interactivité, irrévérence et cruauté sont à l’œuvre.

Attirée par la performance, Sara fixe sa première jarretière avec le collectif Bas Nylon en 2014 (Jean-Biche) pour des cabarets queer qui ont marqué les nuits bruxelloises. Adoptée par le milieu des drag-queens, elle fait à présent partie de l’équipe du Cabaret Mademoiselle où elle travaille régulièrement comme M.C et comme performeuse.

Enfin, elle continue son travail de recherche gastrosophique avec un nouvel opus – Finis ton assiette !, une performance audiosensuelle où les pratiques alimentaires sont interrogés lors d’un banquet à mi-chemin entre la pop’philosophie, la cuisine et le théâtre.